Sonate Louve.

Je t'adresse mes plus plates folies

au son de la sonate louve

au son de l'épée qui découvre

immense la nuit, mon amour

Je t'adresse mes plus plates folies

Idylles broyées qu'un serpent veut recoudre

cette vanne aux morsures

je la regarde qui s'ouvre et puis silence...

Je me tairai, ne ferai plus de bruit

je serai muet mais pas sourd

j'écouterai presque à genoux

ébahi tes avances mon amour

Je viendrai j'en suis sûr vers la vie

en rampant je reviendrai vers le jour

j'essaierai d'être assez grand

pour entendre chaque surprise

car l'amour...

L'amour fera pour nous des folies

jouant de la sonate louve

cette mélodie sans retour qui se creusera

le temps de chaque jour

hiver 2017.

© Rémi Constant, 2015-2019, tous droits réservés.